5 astuces simples pour accélérer votre Mac

- Cet article est une copie conforme du blog de http://davidbosman.fr/ -

Je l’ai trouvé particulièrement bien fait, et le met sur mon blog pour le retrouver plus facilement. Si vous avez des questions sur cet article, ou même des félicitations à communiquer, merci de le faire auprès de l’auteur

“La plupart des articles de ce genre m’agacent : soit ils oublient les trucs les plus évidents — ça ne fait sans doute pas assez pro de parler des choses simples — pour ne parler que de trucs de geeks, soit ils nous proposent d’installer une application ou encore de dépenser de l’argent pour acheter plus de RAM ou pour remplacer le disque dur par un SSD.

Installer un SSD ou plus de RAM ça marche, très bien même — mais cela revient à dire de remplacer le moteur d’un Twingo par celui d’une F1 et le réservoir d’une mobylette par celui d’un super tanker. Et ce n’est pas donné.

Ce ne sont pourtant pas les astuces simples et gratuites qui manquent avant d’en passer par un utilitaire ou de dépenser votre argent. Et surtout, certaines de ces astuces sont utiles même si vous avez déjà de la RAM à ne savoir qu’en faire et un SSD.

Par exemple :

Redémarrez votre Mac

Les mythes ont la vie dure : « un Mac, ça n’a pas besoin de redémarrer ». C’est faux. Il pourra rester longtemps allumé, mais ses performances se dégraderont (de façon plus ou moins sensible, selon votre version de OSX).

Redémarrer lui permet de faire un peu de ménage (et de récupérer de la place sur le disque), cela tue (termine) les programmes et processus (les programmes qui démarrent sans votre aide) proprement et, là encore, permet de faire le ménage. Si la différence est imperceptible sur quelques jours, ça fera du bien à un Mac qui est resté allumé ou en veille des semaines.

Fermez les applications non utilisées

Même si les versions récentes de OSX améliorent encore la gestion de la mémoire. Chaque application (processus, service) démarrée consomme des ressources : mémoire et processeur.

Le Moniteur d’activité (Applications -> Utilitaires) vous donnera une idée précise de toutes les applications et processus qui sont actifs sur le Mac, ce qu’ils utilisent du processeur, ainsi que la mémoire :

Gourmande
J’ai un faible pour la version pré-Mavericks du Moniteur, mais bon.

Réduisez le bordel sur le Bureau

Le Bureau n’est pas fait pour y stocker tous vos fichiers : au-delà d’un certain seuil, afficher toutes ces icônes peut vraiment ralentir le Mac.

Rangez donc vos fichiers dans des dossiers — si vous êtes bordélique comme je le suis, mettez-les en vrac dans un dossier… même sur le Bureau : un dossier = une seule icône, peu importe son contenu.

Limitez le nombre d’applications qui démarrent automatiquement

Ne gardez que ce qui vous est vraiment essentiel. Dans les Préférences systèmes -> Utilisateurs et groupes :

Logon

Si vous avez vraiment envie de pouvoir démarrer d’un coup les applications de votre choix, une once d’AppleScript vous simplifiera la vie, sans ralentir le démarrage du Mac "</p

Libérez de la place sur le disque

Le Mac a besoin d’espace disque pour travailler confortablement, plusieurs dizaines de Go ne sont pas du luxe. La place libre est affichée dans la barre d’état du Finder, en bas de chaque fenêtre. Si elle n’est pas visible, depuis le Finder allez dans Présentation -> Afficher la barre d’état.

Freespace

Complètement optionnel — mais qui donne une vision claire de ce qui consomme le plus de place sur le disque du Mac — j’utilise DaisyDisk (payant, sur AppStore) :

Daisydisk

Donc, si vous manquez de place libre vous pouvez :

  1. Vider la corbeille. Je suis partisan de ne pas vider la corbeille trop souvent (sinon, elle ne sert à rien), mais quand vous avez besoin de place…
  2. Faire le ménage dans le dossier Téléchargements et dans vos autres dossiers.
  3. Supprimer les applications que vous n’utilisez plus. Les jeux tout spécialement peuvent prendre beaucoup de place :
    Gourmand
    Ici un jeu de stratégie qui mange près de 10go…
  4. Ici, cela devient geek, n’y touchez pas si vous ne comprenez pas ce dont il est question : supprimer les dossiers relatifs à ces applications dans ~/Library/Application Support. Cela peut représenter plusieurs dizaines de Go, mais…
    Attention 1: C’est dossier caché par défaut, copiez le chemin ci-dessus puis, dans le Finder, appuyez sur Cmd+Maj +G et collez-le, pour y accéder.
    Attention 2: Ne supprimez que les dossiers dont vous êtes sûr qu’ils ne servent plus, au risque de perdre des données importantes. En cas de doute, ne supprimez pas le dossier, ou déplacez-le, sur le Bureau, redémarrez le Mac, et voyez si tout marche normalement, si vous n’avez pas perdu de données, avant de le supprimer pour de bon. Ne venez pas pleurer si ça tourne mal.

Si tout cela ne suffit pas, vous avez peut-être besoin d’un utilitaire. Mais il est inutile de vous ruiner dans l’achat applications dédiées à l’optimisation du Mac. Téléchargez gratuitement Onyx ou Maintenance, son petit frère aussi performant mais offrant une sélection réduite d’options (donc moins effrayant pour le débutant), sur http://www.titanium.free.fr. Ils se chargeront de faire le ménage à votre place, en profondeur.

Optimisation

Si cela ne change toujours rien. Il va de soi que passer d’un disque dur classique à un SSD (j’en utilise depuis 2008) transforme n’importe quel ordinateur lent en machine de course — du moins pour ce qui est de l’ouverture des fichiers et des applications, le processeur ne fonctionnera pas plus vite — bien plus efficacement que d’ajouter de la RAM… mais c’est plus cher.”

4365 Total Views 5 Views Today
This entry was posted in Admin Système, Informatique, Mac and tagged , , , , . Bookmark the permalink.